Programme de gestion de cas intensive

Introduction

Introduction

Le Programme de gestion de cas intensive s’adresse surtout aux personnes qui ont besoin de recevoir des visites ou de l’assistance en moyenne une à trois fois par semaine. Les personnes qui nécessitent des visites fréquentes pendant la journée ou la semaine, celles qui requièrent des interventions psychiatriques et multidisciplinaires fréquentes ou celles qui parviennent à vivre de manière autonome avec peu d’interventions en personne pourraient ne pas être de bons candidats pour les services de soutien du Programme de gestion de cas intensive. Les gestionnaires de cas rencontrent habituellement les personnes chaque semaine et ils peuvent leur venir en aide de nombreuses façons. 

Services

  • Développement des compétences :
    entretien ménager, cuisine, établissement d’un budget, magasinage, socialisation et gestion à court terme des médicaments.
  • Accès à d’autres services :
    aiguillage vers des services appropriés, des services de défense des intérêts, d’accompagnement, de communication et de coordination. 
  • Soutien émotionnel :
    quelqu’un pour écouter, compétences d’adaptation, résolution de problèmes, gestion du stress et prise en charge de symptômes. 

Critères

  • La personne doit avoir au moins 16 ans et habiter dans le district de Nipissing.
  • Elle doit être atteinte d’une maladie mentale grave, comme le définit le ministère de la Santé (selon la durée, le diagnostic, la nature du handicap).
  • Elle doit avoir besoin d’assistance dans l’une ou plusieurs des sphères suivantes afin de pouvoir s’épanouir au sein de la communauté : compétences de la vie quotidienne, capacités d’adaptation émotionnelle, résolution de problèmes, comportement socialement acceptable et consommation de substances.
  • Elle doit consentir à la demande de services et nécessiter un niveau intensif de services.